Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier de suivi des travaux relatifs à l’autonomisation de la femme à Bondoukou

Category: Formations - Educations Publié par FranckYAO On September-06-2019 05:14:32

Bondoukou, 29 août (AIP) – Le Réseau ivoirien pour la défense des droits de l’enfant et de la femme (RIDDEF) a initié, jeudi, à Bondoukou (Nord-est) un atelier de suivi des travaux de réflexion relatifs au travail décent et à l’autonomisation de la femme dans le Gontougo. Cet atelier, en collaboration avec la structure allemande Friedrich Ebert Stiftung est destiné à des femmes rurales et leaders d’association féminine de la région du Gontougo exerçant une activité génératrice de revenus dans le domaine agricole, commercial et domestique. Il vise à sensibiliser les acteurs notamment, les collectivités décentralisées et autres structures étatiques pour un meilleur accompagnement des femmes vivant en milieu rural en vue de les rendre autonomes à travers un travail...


Comments

Partagez vos réflexions sur ce post

Chaque année, plus de 12 millions de filles dans le monde sont mariées de force avant l'âge de 18 ans. En Côte d’Ivoire, la loi fixe l’âge minimum du mariage à 18 ans pour les filles mais, une enquête du Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) révèle qu’en 2016, plus de 4 filles sur 10 (soit 40%) ont été contraintes au mariage avant l’âge de 18 ans. Le mariage forcé et précoce de la jeune fille est une réalité. Ces filles voient alors leur droit à l’enfance et à l’éducation volé, et leurs perspectives d’avenir et d’évolution limitées. Le mariage des enfants maintient les jeunes filles dans des conditions de pauvreté et d’impuissance, de génération en génération.