LANCEMENT DU PROJET ''Finances Publiques, je participe!''

Category: Gouvernance-Lédaership Publié par Mme Ayemou On January-27-2021 17:40:21

‘’Finances Publiques, je participe’’ a pour but d’améliorer la gouvernance des finances publiques et de la rendre plus sensible au genre grâce à l’implication de la société civile. Ce projet est Co-financé par l'Union européenne et mis en œuvre par la Friedrich-Ebert-Stiftung et le Réseau Ivoirien pour la Défense des Droits de l'Enfant et de la Femme (RIDDEF). "Finances Publiques, je participe !" s’exécutera sur une période de 36 mois allant de Novembre 2020 à Octobre 2023 et cible quatre (4) régions de la Côte d’Ivoire, à savoir Bondoukou, Korhogo, Daloa et Abidjan. Le lancement officiel s'est tenu le mercredi 20 Janvier 2021 dernier à l'ôtel Ivotel plateau. La présidente du RIDDEF mme Chantal Ayémou lors de son allocution à fait savoir que le projet ‘’Finances Publiques, je participe’’ permettra le renforcement des capacités des OSC dites féminines dans les domaines économiques et budgétaires afin de les outiller à comprendre, à suivre et à s'impliquer davantage dans la Gestion des Finances Publiques.


Comments

Partagez vos réflexions sur ce post

Chaque année, plus de 12 millions de filles dans le monde sont mariées de force avant l'âge de 18 ans. En Côte d’Ivoire, la loi fixe l’âge minimum du mariage à 18 ans pour les filles mais, une enquête du Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) révèle qu’en 2016, plus de 4 filles sur 10 (soit 40%) ont été contraintes au mariage avant l’âge de 18 ans. Le mariage forcé et précoce de la jeune fille est une réalité. Ces filles voient alors leur droit à l’enfance et à l’éducation volé, et leurs perspectives d’avenir et d’évolution limitées. Le mariage des enfants maintient les jeunes filles dans des conditions de pauvreté et d’impuissance, de génération en génération.