Célébration des femmes Ivoiriennes par L'Ambassade de l'Union européenne en République de Côte d'Ivoire.

Category: Le Droit de la femme Publié par FranckYAO On June-19-2019 01:49:50

Célébration des femmes Ivoiriennes par L'Ambassade de l'Union européenne en République de Côte d'Ivoire
A l`occasion de la célébration du mois de la femme, soixante femmes au parcours exceptionnel sont honorées par L'Ambassadeur de l'Union européenne en République de Côte d'Ivoire S.E. Monsieur Jobst von Kirchmann et Madame Maria von Kirchmann au cours du cocktail déjeuner tenu ce 21 mars 2019 à la Résidence de l’Union européenne.
Mme Chantal Kouadio Epse Ayémou, dynamique Présidente du Riddef Côte d'Ivoire est parmi ces femmes.
A cette occasion, S.E.M. Jobst von KIRCHMANN procède à la remise officielle du document d'analyse de l'égalité hommes-femmes en Côte d'Ivoire à Madame le Ministre Professeur Ramata BAKAYOKO-LY, Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant.


Comments

Partagez vos réflexions sur ce post

Chaque année, plus de 12 millions de filles dans le monde sont mariées de force avant l'âge de 18 ans. En Côte d’Ivoire, la loi fixe l’âge minimum du mariage à 18 ans pour les filles mais, une enquête du Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) révèle qu’en 2016, plus de 4 filles sur 10 (soit 40%) ont été contraintes au mariage avant l’âge de 18 ans. Le mariage forcé et précoce de la jeune fille est une réalité. Ces filles voient alors leur droit à l’enfance et à l’éducation volé, et leurs perspectives d’avenir et d’évolution limitées. Le mariage des enfants maintient les jeunes filles dans des conditions de pauvreté et d’impuissance, de génération en génération.